La faluche alsacienne

La faluche alsacienne

La faluche, vous connaissez ?

Un peu d’histoire

La faluche, c’est ce béret de velours porté encore par certains étudiants en France. Elle est arrivée en France à la fin du XIX ème siècle, importée d’Italie,  par un groupe d’étudiants français invités au centenaire de l’Université de Bologne…. Le mot faluche a lui aussi été emprunté en Italie vient vient du mot Faluccia.

En 1909, alors que l’Alsace était encore allemande, des étudiants en pharmacie de Strasbourg, présents à Nancy pour le congrès de la Société des Pharmaciens Français en même temps que se tenait le Congrès de l’Union Nationale des Étudiants de France la ramenèrent en Alsace en signe de ralliement aux idées françaises.

Elle fut adoptée par les principaux actifs du -Cercle Alsacien Lorrain- et fut un signe de francophilie affirmée. Portée systématiquement entre les deux guerre, les allemands en interdirent le port pendant la seconde guerre mondiale. Elle fut à nouveau un signe de ralliement aux idées françaises pour les Faluchards restés en Alsace autant qu’un attachement à leurs origines pour les étudiants strasbourgeois exilés à Clermont Ferrand pendant l’occupation.

Abandonnée en 1968 sauf dans les facultés de médecine et de pharma où la tradition était plus ancrée, elle va renaître de ses cendre dans les années 80, fêtant alors son 100 ème anniversaire.

Depuis, adulée par certains, décriée par d’autre, elle perdure, arborée fièrement durant les soirées estudiantines…

 

Faluche en 1891

Pourquoi êtres faluchard ?

En portant cette coiffe de velours noir, l’étudiant témoigne auprès des autres étudiants de l’intérêt qu’il manifeste à la vie et aux traditions de son Université.

Etre Faluchard, c’est montrer qu’on est très fier d’être étudiant, dans la ligne induite par le maître à penser des Faluchards, François Rabelais, médecin, latiniste, géographe, mais surtout bon vivant, aimant la chair et le bon vin

A quoi ressemble la faluche alsacienne ?

La faluche nue est un béret de velours noir composée d’un cercle resserré en grands plis (appelé velours) et maintenu dans un bracelet circulaire de velours noir également avec 6 passants pouvant accueillir le ruban circulaire.

Sur cette faluche les étudiants vont y coudre des rubans dont les couleurs indiquent les filières suivies, passées ou présentes. Les couleurs du ruban  s’inspirent des couleurs des toges doctorales et professorales des université françaises. des écussons ainsi qu’un certains nombres d’insignes signifiants venant s’ajouter au cours des années d’étudiants, indiquant  entre autres les années d’études réussies, mais pas que, loin de là…

En fait, la faluche est un peu la carte d’identité de l’étudiant pour qui sait la lire. D’où vient-il ? Quelles études suit-il ou a t-il suivies ? Fait-il partie d’associations, d’amicales, a-t-il participé à des congrès ou manifestations étudiantes… Le velours est divisé en deux parties, une partie pour la vie étudiante, une autre pour la vie personnelle, et à l’intérieur de la faluche, il y a le jardin secret….

Ces 10 dernières années, avec les nouvelles filières, de nouvelles couleurs de rubans sont arrivées.

L’Atelier la Colombe et la faluche alsacienne

A l’Atelier la Colombe, nous fabriquons des faluches alsaciennes depuis 2002, héritage de la maison Ziegler Uniformes… Nous aimons contribuer à notre façon à la conservation de la tradition.

Nous vendons également les rubans, par contre les insignes sont vendus dans les amicales étudiantes.

Mais certains étudiants préfèrent aussi se la coudre eux-mêmes, ajoutant par-là même une valeur sentimentale.

Nous vendons donc aussi un kit de fabrication comprenant le velours, la doublure, la fermeture, les passants

Faluche alsacienne réalisée à Atelier la Colombe Strasbourg

Pour en savoir plus