Carnaval de Bâle, escapade au Morgenstreich

Carnaval de Bâle, escapade au Morgenstreich

Si aller au Carnaval de Venise a été l’un de mes plus vieux rêves, assister au Morgenstreich du Carnaval de Bâle est une question que revient chaque année, le  lundi matin suivant le Mercredi des Cendres. Mais passer une nuit blanche quand on a du travail le lendemain matin, ce n’est plus tout à fait de mon âge…

 

les masques du Carnaval de Bâle

les masques du Carnaval de Bâle

Le Carnaval de Bâle est le carnaval le plus célèbre de Suisse. Il commence le lundi matin, à 4 heures, et ce depuis 1835… Il dure ensuite 72 heures… avec des moments forts comme l’exposition des lanternes sur la place de la Cathédrale, les concerts de „Gugge-Musiken“, des cortèges le lundi et le mercredi après-midi avec plus de 10000 participants…..

Cette année, la résolution a été prise et tenue…. Et je viens partager avec vous cette expérience hors du temps… J’ai réussi à dormir un peu entre 22 heures et 1 heure du matin, puis durant les trajets en train, malgré le bruit et au dire de mes amies qui étaient avec moi, cela a été une vraie prouesse.

Un membre d'une clique attend le signal du départ

un membre d’une clique attend le signal du départ

Pour éviter les embouteillages et les désagréments, le mieux est d’arriver à Bâle en train. Les chemins de fer organisent des trains de nuit arrivant à Bâle vers 3 heures du matin. Un TER part de Strasbourg à 1h 30 desservant les principales villes d’Alsace…. avec un tarif préférentiel : un forfait de 33 € l’aller-retour pour 1 à 5 personnes….

1 heure 20 sur le quai 1 de la gare de Strasbourg….. Des groupes de voyageurs arrivent et montent gaiement dans le train. Notre wagon est vite plein…. Certaines personnes sont maquillées. Des chants s’entonnent pendant que le train démarre…. Pendant une heure trente, c’est la fête dans le wagon. Les boissons circulent et tout le répertoire des chansons de jeunesse y passe… Des comptines d’enfance comme « Vent frais, vent du matin » à « Santiago » ou » Germaine »…. A Sélestat et Colmar, des voyageurs viennent gonfler la masse des fêtards.

 

La foule se dirige silencieusement vers le centre ville

la foule se dirige silencieusement vers le centre ville

Bâle. 3 h 15.

Tout le monde descend du train. Passage par l’étroit goulot des douanes, et le long cortège vient se joindre à la foule silencieuse qui se dirige vers le centre historique de la ville….. Déjà, l’entrée de la vieille ville est noire de monde et comme il y a quelques lanternes posées au sol et de la foule agglutinée le long des trottoirs, nous décidons de rester dans cette rue et de ne pas chercher à nous noyer dans la marée humaine.

 

Des personnes costumées arrivent près des lanternes, masque à la main…. Nous prenons quelques photos. Le temps est particulièrement clément, une belle nuit de printemps. Cela ne doit pas être toujours aussi agréable et je pense que cette attente doit être nettement moins plaisante quand la température descend en dessous de 0°. Il y a même eu un record à – 17 °. Chacun attend l’heure fatidique. J’entends le chef d’une clique annoncer le compte à rebours.

il est l'heure d'enfiler son masque

il est l’heure d’enfiler son masque

 

 

Cinq minutes, certains commencent à mettre leur masque…. Deux minutes, tous les masques sont ajustés….. trente secondes, les tambours sont en place, les piccolos à la main, la clique s’aligne….. Dix secondes…. cinq secondes.4 heures sonnent au clocher de l’église.

Toutes les lumières de la ville, lampadaires, enseignes, maisons, s’éteignent tandis que tambours et fifres retentissent dans tout le quartier…. C’est parti pour 3 heures….

les tambour d'une clique

les tambours d’une clique

 

 

 

Au rythme de la musique, les cliques s’ébranlent…. Il y a près de 200 cliques entourant 200 lanternes illuminées. Au-dessus de chaque masque, un lumignon.Ce lumignon a la même forme à l’intérieur d’une même clique….

joueurs de fifres d'une clique au Carnaval de Bâle

joueurs de fifre d’une clique au Carnaval de Bâle

 

 

 

 

 

 

 

Que l’on soit au premier ou au cinquième rang, le spectacle est aussi envoûtant. Les lumignons et les lanternes allumés dépassent les têtes.... Fenêtres et balcons sont aussi noirs de monde….

Une lanterne à lire comme une BD

une lanterne à lire comme une BD

Carnaval de Bale lanterne

 

Les lanternes sont la fierté des cliques. Elles peuvent atteindre 2 mètres de haut, et même plus, et semblent d’autant plus grandes qu’elles sont posées sur des chariots.Certaines sont de vraies œuvres d’art.  Elles sont porteuses de messages que nous ne comprenons pas forcément: déjà, parce que nous ne comprenons pas l’allemand, et ensuite parce que certains thèmes choisis sont sur la politique suisse, nationale ou locale….  Plusieurs lanternes parlent d’écologie, nous discernons une lanterne sur la défense des abeilles….

 

masques et tambours se reposent au pied de la lanterne cucaracha

masques et tambours se reposent au pied de la lanterne cucaracha .

Parfois, une clique se range dans un recoin, pose les masques pour se désaltérer avant de reprendre de plus belle….

Les cliques ne défilent pas en cortège rangé sur un parcours bien défini. Elles arpentent les rues de la vieille ville… Nous sommes postées à un angle de rue. Certaines passent devant nous…. D’autres déboulent de la droite… Nous devons nous pousser un peu, une autre arrive de la ruelle située derrière nous…. Les airs de flûte rythmés par les tambours sont ininterrompus…

Se réchauffer et se désaltérer....

se réchauffer et se désaltérer….

 

 

 

 

Au bout d’une heure, la foule des spectateurs s’éclaircit. Certains rentrent déjà chez eux, d’autres vont boire ou manger dans les bars tous ouverts. Les plus audacieux s’assoient même aux terrasses….

Il est plus aisé de s’approcher des groupes et de voir les costumes…. A l’intérieur d’une même clique, les costumes ne sont pas uniformes.… Il y a certes des diables et des sorcières, mais aussi des Pinocchio, des militaires, des religieux, des chinois, des marins…. Chacun s’est créé un personnage. L’accent est mis plus sur le masque que sur le costume plutôt sommaire. Chaque masque a une vraie personnalité…

les tambours jouent toujours dans le petit matin

les tambours jouent toujours dans le petit jour

Avec l’aube, la foule est encore plus clairsemée bien que tambours et fifres résonnent toujours dans la ville…. Des lumignons s’éteignent, à bout de pile ou de batterie. Certaines lanternes commencent à être posées sur les trottoirs tandis que les masques tombent, découvrant des visages fatigués mais heureux….

7 heures, chacun rentre chez lui dans le petit matin

7 heures, chacun rentre chez lui dans le petit matin

Le Carnaval de Bâle est avant tout un carnaval de Bâlois pour les Bâlois. Il ne s’est pas laissé prendre au jeu du tourisme et c’est ce qui en fait son authenticité…. Nous n’avons été que spectatrices d’une communion qui nous dépasse… mais c’était magique et tandis que nous regagnons lentement la gare dans le petit jour, nous croisons des costumés qui rentrent chez eux, masque dans une main et baguette de pain dans l’autre….

La matinée sera réservée à un repos bien mérité avant les défilés de l’après-midi, toujours au son des fifres et tambours…. qui eux résonnent encore dans nos têtes….

Si je vous ai donné envie de découvrir le Morgenstreich, rendez-vous l’année prochaine à 1 h 30 le lundi suivant le Mardi-Gras, sur le quai 1 de la gare de Strasbourg.

Si vous avez aimé cet article, n’hésitez pas à laisser un commentaire ci-dessous.