Atelier citrouille à l'Atelier la Colombe

Le retour d’Halloween

Depuis 20 ans maintenant, la fête de Halloween a envahi commercialement la France.

Halloween, l’offensive américaine

C’est par un lancement marketing massif orchestré conjointement par les entreprises américaines Coca Cola, Mac Donalds et Dysneyland Paris en 1997 que les fabricants de costumes et d’articles de fête arrivent à imposer ce nouveau marché, situé commercialement dans une période creuse entre la rentrée scolaire et les fêtes de fin d’année. Même France Télécom s’y était mis cette année-là en lançant « Olaween » un téléphone mobile de couleur orange.

Comment résister à une telle déferlante ?

Très controversée de par sa provenance américaine, son calendrier situé la veille des fêtes chrétiennes de Toussaint et par son côté ultra commercial, la fête de Halloween, après une ascension fulgurante et un creux de la vague vertigineux, semble doucement prendre racine en France…

 Un peu d’histoire

ambiance Halloween CP "Ravin"

ambiance Halloween CP « Ravin »

 Samain était une fête celte célébrée aux alentours du 1er novembre à la période de l’année où les nuits deviennent plus longues que les jours. Pour conjurer les peurs ancestrales humaines, peur de la mort, peur de l’au-delà, peurs des esprits maléfiques, les enfants faisaient des processions en portant des lanternes en betteraves, des navets ou rutabagas creusés. Ils frappaient aux portes et recevaient des cadeaux, car on craignait leurs malédictions.

 La fête chrétienne de la Toussaint s’y adossa au IX ème siècle sans toutefois la faire disparaître en Irlande et en Écosse. Le terme Halloween, lui, vient de l’anglais et est une altération de l’expression « All Hallows Eve » traduction « Le soir de tous les saints » et dans sa signification même fait référence à la Toussaint.

‘est avec l’immigration massive d’Irlandais et d’Écossais au milieu du XIX ème siècle que cette fête atteint les rives de l’Amérique du Nord et s’y diffuse lentement pour être à son apogée dans les années 20. La citrouille remplacera alors les betteraves et les rutabagas. Elle essaime ensuite vers le Canada anglophone pour toucher la Francophonie et le Québec au cours des années 60, avant son introduction commerciale massive en France vers la fin des années 90.

Les symboles de Halloween

 La citrouille creusée en lanterne

CP Greger Ravik

CP Greger Ravik

Premier symbole de Halloween, la citrouille fait allusion à la légende de Jack à la lanterne, personnage emblématique d’un vieux conte irlandais qui réussit durant sa vie à berner le diable mais qui fut condamné à errer sans but dans le noir jusqu’au jugement dernier, n’étant accepté ni au paradis,ni en enfer, juste éclairé par un tison niché dans un navet creusé.… Et le navet fut transformé en citrouille avec la baguette magique de la démesure d’outre-atlantique.

Les personnages fantastiques

L’imagerie de Halloween a été alimentée au cours des dix dernières décennies par une création artistique de plus en plus récupérée par une démarche mercantile. Elle n’est plus seulement issue de la tradition orale et de la production littéraire, mais également par la BD, et plus majoritairement par la production cinématographique.

Les personnages associés à Halloween sont :

  • les squelettes, les sorciers et sorcières,
  • les vampires, les zombies, les fantômes et tout autre personnage sorti de l’au-delà,
  • les loups-garous et tous les animaux de près ou de loin liés à la peur ou aux superstitions ( araignée, chat noir, vautour, corbeaux, hibou… )
CP Sarah Ackerman

CP Sarah Ackerman

Les couleurs

  • L’orange, couleur de la citrouille, mais aussi couleur de la flamme qui illumine dans la nuit,
  • le noir bien sûr qui illustre le mystère, la nuit, l’au-delà, les esprits maléfiques,
  • le blanc par opposition au noir qui rapporte aussi à la mort, au squelette, mais aussi aux esprits errants,
  • le rouge, en rapport avec le sang, les esprits diaboliques et démoniaques,
  • en moindre quantité le violet et le vert.

 

Halloween-Wallpaper

Halloween-Wallpaper

La fête de Halloween se fait doucement une place dans le calendrier des fêtes françaises en charmant les enfants, les adolescents et les jeunes adultes peu sensibles aux réticences religieuses et politico-économiques….

Le retour d’une vieille fête voyageuse sur son continent d’origine….

Et vous, quelle est votre opinion sur Halloween ? Laissez un commentaire ci-dessous

Crédit photo PierluigiCo