découpe d'une citrouille par Luther

Halloween avec Luther, un américain en Alsace

Luther Lafayette Weathers III est américain, cela s’entend tout de suite à son accent… En Alsace depuis 2001, il est président de l’association PEACE  Productions (Promoting Education, Arts, Culture and Entertainment) qui propose des ateliers de Théâtre en anglais, allemand ainsi qu’en produisant des spectacles, des court-métrages.. Mais dès qu’arrive le mois d’octobre, Luther devient fébrile : Halloween is coming et il n’a de cesse d’organiser une soirée pour ses compatriotes, mais aussi pour ses amis français afin de partager avec eux cette tradition qui a fait les beaux souvenirs de son enfance.

Luther Lafayette Weathers III

Luther Lafayette Weathers III

Si Halloween prend ses racines dans la fête celtique de Samain et a franchi l’Atlantique avec les vagues d’immigrés européens, depuis les années 50, le sens des origines a peu à peu été oublié, laissant sa place à un événement familial pour enfants et ceux qui en ont conservé l’âme en faisant de cette fête le deuxième plus grand jour férié après Noël.

A l’Atelier la Colombe, nous avons rencontré Luther justement durant la période d’Halloween. Il venait chercher un costume et mettait un point particulier à choisir son personnage. Pas question de choisir un costume pour un costume, Halloween, pour lui, c’est le jour rêvé pour emprunter un rôle, endosser la peau d’une personnalité préférée…

Grand habit XVIII ème Atelier la Colombe Strasbourg

Les fantômes du passé, la nuit d’Halloween transmettent leurs messages par ordinateur

Bien sûr, le vampire classique, la sorcière, le fantôme et le zombie restent des classiques mais il est plus tendance de trouver un costume élaboré tendant vers l’exagération et le comique et de retrouver son âme d’enfant. A Halloween, le plus important est de prétendre être quelqu’un d’autre. Pour les américains, Halloween est l’un des rares moments hors du temps où les adultes peuvent abandonner les contraintes de la vie quotidienne et se réinventer le temps d’une nuit…

La citrouille d’Halloween

Mais pour Luther, le potiron sculpté reste le symbole le plus important d’Halloween et fait parti de ses plus chers souvenirs d’enfance à Nashville, Tennessee… Plusieurs jours avant Halloween, il allait avec ses parents choisir les potirons. Il mettait beaucoup de soin à choisir son potiron, de préférence avec encore sa tige et des déformations intéressantes qui pouvaient donner du caractère à sa création. Il faisait avec attention plusieurs dessins pour trouver la bonne grimace, la bonne expression avant de la reproduire sur la citrouille et d’attaquer la coupe au couteau…

Atelier-Citrouille-Atelier-la-Colombe-Peace-Productions

préparation de la citrouille

Il y a plusieurs étapes dans la préparation du potiron

  • En premier, faire une découpe autour de la tige, suffisamment large pour y passer la main, en prenant bien soin d’être à 45 ° pour que l’on puisse remettre le couvercle sur la citrouille une fois terminée
  • Nettoyer l’intérieur de la citrouille en enlevant les graines et les filaments à l’aide d’une grande cuillère ou même d’une louche selon la taille de la future œuvre.
  • Et là seulement commencer la sculpture qui étonnera tous vos amis.
  • Les graines sont rincées et grillées pour être grignotées
  • Le potiron sculpté est mis sur le perron de la maison en attendant d’être illuminé par les bougies placées à l’intérieur la nuit d’Halloween

Et là, à Nashville, pour Luther et ses amis, c’était le moment des repérages pour optimiser le meilleur circuit afin de récolter le plus de confiseries, le potiron sur le pas de la porte étant le signe certain que c’était une porte à laquelle on pouvait frapper. Et les enfants malins avaient bien sûr pris soin de se rappeler les maisons qui étaient les plus généreuses l’an passé pour les inclure dans leur itinéraire.

Alors, depuis qu’il est en Alsace, dans son village, Luther continue à sculpter ses potirons pour Halloween, en met sur son perron et est réputé pour offrir les meilleurs bonbons aux enfants du village….

Atelier citrouille à l'Atelier la Colombe

Atelier citrouille à l’Atelier la Colombe

Il anime aussi des ateliers citrouille

Et depuis cinq ans, il essaye d’organiser la soirée d’Halloween de ses rêves pour ses amis américains et français. Pour partager ses émerveillements d’enfant pendant cette nuit où les mondes se mélangent, celui des ombres et celui des vivants, et pourquoi pas celui de l’enfance et celui des adultes « raisonnables » qui nous pensons être…

 

Et pour ceux qui comme moi s’interrogent sur son nom qui ressemble à un nom de roman d’Halloween, en voici les explications :

Luther est un prénom donné en l’honneur de Martin Luther, moine et théologien allemand du XVI ème siècle à qui l’on doit la Réforme Protestante.

Totalement incognito

 Lafayette est un prénom masculin donné depuis la fin du XVIII ème siècle aux Etats Unis en l’honneur du Marquis de Lafayette, héros de la Guerre d’Indépendance américaine

Weathers est son nom de famille et III est rajouté à son nom de famille parce son grand-père, son père et lui ont les même prénom, et bien sûr son fils portera le nom de Luther Lafayette Weathers IV….
Comme quoi, on peut oublier les origines de la fête d’Halloween, mais porter un peu d’histoire et d’enracinement à travers ses prénoms.

 

Enregistrer

Enregistrer